Illusion

Mouvement doux d’un autobus qui fraie son chemin au-delà de la nuit des yeux. Regard rêveur. Devant, une montagne sans fin d’une imposante présence, parsemée d’éclats de neige, ombres de noirceur. Étonnement, respect devant la nature qui s’impose. Je me plais à imaginer le sommet de ce géant solitaire, dessinnant ses contours, admirant les traces de sa silhouette.
Au-delà de la nuit, il y eut un éclat de lumière, la luz que ilumina el alma, et la montagne me parut encore plus grandiose, quelle détermination sous ses racines millénaires, elle m’envoyait son souffle froid, m’enveloppait de ses bras puissants, éternels.

Elle sera quand je ne serai plus,
Temple de la conscience,
Hors du Temps.

À l’est de mon imagination, les premières lueurs du jour s’allumaient dans l’infini du ciel offrant à mes yeux la clareté.
Clarté d’une illusion si habilement créée par mon regard ébloui dans la nuit.
Clarté devant une irréelle réalité, irréelle illusion.
Devant mes yeux amusés, montagne dissipée, montagne éclatée n’ayant jamais existé ailleurs que dans les nuages de mon imagination.

Devant moi,
La neige fit place à des franges de ciel bleuté, le ciel matinal.
L’ombre du géant, les nuages foncés par le pouvoir de la nuit.

Illusion.

Tout me parut sous ce nom. Illusion.

Qu’est-ce qui ne se trouve pas sous ce nom?

Illusion.

Et mon sourire se fit songeur devant cette vérité qui se présentait à moi.

Et le ciel se montra dans son immensité, illuminant une plaine solitaire s’abritant sous ses ailes.

Illusion?

Publicités

Un commentaire sur « Illusion »

  1. Un jour, on posa la question suivante au sage Indien Muktananda: « Qu’est-ce qui est réel? » Il répondit: « Ce qui est réel, c’est ce qui ne change jamais. » Lorsque nous cherchons ce qui est réel et immuable chez soi, nous pouvons nous ramener cette définition. Qui sommes-nous? Nous ne sommes certainement pas nos corps, car ceux-ci changent constamment. Donc, le vrai soi est celui qui continue à occuper de nouveaux corps, du nourrisson à l’enfant, à l’adolescent et à l’adulte. Il y a une étincelle immuable du Créateur dans chacun de nous, notre soi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s